Alliance perpétuelle

 

“J’établirai mon alliance, une alliance perpétuelle, entre moi et toi et ta descendance après toi, de génération en génération : je serai ton Dieu et celui de ta descendance après toi.

Genèse 17.7

Qu’il s’agisse du titre de notre étude ou du texte de référence, il est question d’Alliance Perpétuelle.

On peut d’ores et déjà, nous pencher sur la définition de ces deux mots :

  • Alliance : C’est une union qui est établie au moins entre deux personnes. Généralement on parle d’alliance quand il est question de mariage d’homme et de femme de famille différente.

Cependant, on parle aussi d’alliance quand il y a un pacte entre Dieu et l’homme.

Quand une religieuse, un prêtre ou un Pasteur s’entendent pour se consacrer à leur Créateur.

  • Perpétuelle : C’est relatif à ce qui dure indéfiniment, qui est incessant, continuel

On peut se poser les questions suivantes :

Avec qui avons-nous passé alliance ?

Pour combien de temps a été contracté cette alliance ?

De mes souvenirs, l’alliance faite avec mon épouse est une alliance perpétuelle avec des obligations.

Les principales se retrouvent dans l’article 212 du Code Civil stipulant que :

Les époux se doivent mutuellement respect, fidélité, secours, assistance.

 

La première règle de l’alliance est le respect.

Cette obligation est le reflet, je ne sais si vous l’avez remarqué avec le premier commandement de la loi donné à Moïse :

Tu n’auras pas d’autre Dieu que Moi

Dans ce commandement, il y a le Respect et la Fidélité qui est dû à Dieu.

On peut donc faire un lien et une relation étroite entre l’alliance de l’homme et son épouse avec l’alliance entre Dieu et l’homme.

Quelle est donc notre relation avec Dieu ?

Faisons-nous de Lui notre Seul et Unique Dieu ?

Pas plus qu’hier, j’avais un échange avec des connaissances qui avaient du mal à comprendre la fidélité que nous devrions avoir vis-à-vis de Dieu.

Ma seule parole fut de leur dire :

À partir du moment où nous avons autre chose ou autre personne qui a plus de place que Lui, c’est un manque de respect, une forme d’infidélité.

L’article 213 de ce Code Civil quant à lui, stipule :

Les époux assurent ensemble la direction morale et matérielle de la famille. Ils pourvoient à l’éducation des enfants et préparent leur avenir

En résumé, les époux se doivent de prendre soin les uns des autres et assurent ensemble la gestion du foyer.

Là encore, les écritures sont une confirmation de la loi des hommes.

Et la Parole qui dit que Toute écriture est inspirée de Dieu à tout son sens. (Cf. 2 Timothée 3.16)

La loi des hommes est donc bien souvent le reflet de la volonté de Dieu.

Maintenant que nous avons un peu brossé les bases de l’alliance et des principales règles de cette union, voyons ce que nous indique les écritures et les biens qui découlent de cette alliance.

En écrivant ces mots, Je me dis que les personnes qui n’ont pas vécu le mariage ne comprendrons pas comment il est difficile au quotidien de respecter ne serait-ce que ces deux articles du Code Civil.

Je comprends également que ces difficultés de respectés ces règles se doivent d’être récompensées.

Dans Genèse 12.3, il est dit : Je bénirai ceux qui te béniront, et je maudirai ceux qui te maudiront ; et toutes les familles de la terre seront bénies en toi.

Dieu, après avoir béni l’alliance maritale entre l’homme et Sa femme promet de bénir de manière continuelle, permanente, perpétuelle cette union.

Cela m’amène à penser que la volonté de Dieu n’est vraiment pas de voir l’homme et la femme mettre un terme à leur alliance.

Me vient de plus cette réflexion, s’Il la veut Perpétuelle, sans FIN, c’est qu’elle va au-delà de notre vie terrestre, mais dans l’Éternité.

Souvent certains pour se défaire de celles données à Moïse, disent qu’elles n’étaient que pour le peuple d’Israël dans le désert.

Ils se basent donc probablement sur ce texte de Deutéronome 5.3 qui dit que c’est avec le peuple d’Israël que Dieu a traité alliance.

Mais ce serait méconnaitre le Créateur, puisqu’Il dit bien :

C’est une alliance perpétuelle, y compris avec Ta descendance.

En qui retrouvons-nous cet héritage d’Alliance ?

La nouvelle Alliance a été contractée entre nous et Le Messie.

Il nous est plus que nécessaire maintenant de reconnaître en Lui, le ciment de notre Alliance avec le Créateur. En 1 Pierre 2.6, Il est dit :

Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse ; Et celui qui croit en elle ne sera point confus.

Par l’Alliance que nous contractons avec le Messie, nous devenons des pierres vivantes, désignées pour officier avec Lui. (Cf. 1 Pierre 2.5)

Plus que jamais, nous devons nous repositionner dans notre alliance contractée avec Lui.

Si nous l’avons trompé, Il est Aimant et est disposé à nous redonner notre place dans Ses plans.

 

C’est la dureté du cœur de l’homme qui l’empêche de pardonner l’infidélité dans le couple. (Cf. Matthieu 19.8)

Quand on connaît le Créateur, L’Amour immense qu’Il a pour Ses enfants avec lesquels il a contracté Alliance, Il n’attend qu’une chose :

Que nous reconnaissions notre infidélité, notre manque de respect et que l’on revienne à Lui avec un cœur de nouveau entier et respectueux.

Revenons à notre Dieu, confessons Lui nos imperfections, et demandons-Lui de faire croitre en nous la  volonté de renouer les liens et de reconstruire notre union selon Ses plans et non plus les nôtres.