Avoir peur

La peur est un état affectif qui peut créer un choc émotif, voire entrainer angoisse et trouble chez l’homme.

Nombreux sommes nous à avoir des phobies d’animaux, d’insectes qui pourtant sont bien plus petits et moins forts que nous même. Ce sont des situations que l’on ne peut contrôler ou maitriser. Quelqu’un qui a une phobie d’une araignée par exemple, même morte, pourra monter sur une chaise pour éviter d’être en contact ou même la regarder.

Pouvons-nous dominer nos peurs ?

Avons-nous suffisamment de courage et de force pour les affronter ?

Pour avoir côtoyé des proches ou des amis craignant ces animaux, que ce soit scolopendre, mygale ou cafard, on aura beau, leur donner tous les moyens pour surmonter leur peur et tuer l’animal, ils ne braveront pas leur peur et se tiendront bien à l’écart de ceux-ci.

De mon point de vue, il n’y a rien qui peut expliquer cette angoisse et surtout l’impossibilité pour le peureux de dominer l’insecte ou l’objet de sa phobie. Je connais en effet certaines personnes qui ont peur de ces insectes et qui se feront le plaisir par contre de tenir à la main un serpent ou un iguane. Comme quoi, c’est vraiment un phénomène qu’on ne peut vraiment pas expliquer. Chacun donc ces peurs.

Dans les écrits bibliques, plusieurs versets nous parle de la peur, de la crainte que nous pouvons être amené à éprouver. Concernant des évènements, des situations qui nous effraient, pour lesquelles nous ne voyons aucunement comment nous pourrions les dominer.

Que nous manque-t-il pour dominer ces peurs ?

Sommes-nous avec Dieu ou sans Lui ?

Dans, l’histoire du roi David, il avait tout pour craindre et être effrayé par le roi Saül qui en voulait à sa vie. Pourtant, le texte de 1 Samuel 18.12, nous indique que c’est plutôt Saül qui eu peur de David. Il est écrit :

Alors Saül eut peur de David, parce que le Seigneur était avec lui, tandis qu’il avait abandonné Saül.

Qu’est-ce qui peut expliquer que la peur change de camp ?

Le verset dit clairement que Saül eut peur de David parce que l’Éternel était avec David et qu’Il s’était retiré de lui. C’est donc l’Éternel qui peut nous permettre de dominer nos peurs. Dans le livre du prophète Ésaïe il dit également écrit ceci : 

Ne crains pas, car je suis avec toi, ne te laisse pas émouvoir, parce que je suis ton Dieu ; je t’ai fortifié et je t’ai aidé, je t’ai soutenu de ma droite justicière. Ésaïe 41.10

Ces deux passages des écritures nous poussent à vraiment nous appuyer sur l’Éternel et de ne plus avoir de crainte. Dans le texte de 1 Samuel, il est dit que la peur à changer de camp parce que David était avec le Seigneur, et dans le verset d’Ésaïe, il est dit que c’est l’Éternel Lui-même qui fortifie et aide.

Si nous sommes avec Dieu, la peur n’est plus de notre côté, mais de l’autre.

Dans ce cas, pourquoi craignons-nous les hommes ?

Pourquoi avons-nous peur de l’ennemi ?

Nous nourrissons souvent ces peurs, ces craintes parce que nous doutons probablement de la puissance de Dieu dans notre vie ou encore nous ne Lui laissons pas totalement diriger et contrôler notre vie.

En écrivant ces mots me viennent de nouveau ces paroles de l’apôtre de Paul aux Romains. Il dit ainsi :

Que dire de plus ?

Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ? Romains 8.31

Voilà donc où se situe notre faiblesse qui ne nous permet pas de dominer sur ceux qui nous veulent du mal :

Nous n’avons pas Dieu pour nous, ni avec nous.

La seule possibilité pour nous de ne plus craindre les terreurs de la nuit, les œuvres ténébreuses de l’ennemi ainsi que la méchanceté de l’homme, Dieu seul peut nous permettre de vaincre nos peurs et nos faiblesses.

Soumettons-nous donc entièrement à Dieu, résistons aux tentations de l’ennemi et ce dernier fuira loin de nous. (Cf. Jacques 4.7)

Comme pour Saül, l’ennemi ne nous verra plus, mais verra, Dieu en nous.

Voulons-nous profiter de la Paix que le Seigneur nous donne ?

Pourquoi ne pas s’abriter sous Sa protection ?

1 Samuel 18.12