De la bouche de Dieu

Il est écrit

Il est écrit.

C’est souvent ce qu’utilisent les avocats citant des articles de textes de lois pour défendre ou mettre en accusation leur client. 

Il est clair que pour pouvoir défendre un client, un avocat se doit de connaitre les textes de loi et toute la jurisprudence qui y est associé. La semaine dernière, lors d’une rencontre syndicale, il était fait mention de recours à cabinet d’avocat pour défendre les droits des salariés et un des salariés disait, pas le dernier avocat que nous avons eu.

Pourquoi, n’importe quelle personne, ne peut pas faire l’affaire ?

Connaitre les textes de la loi ne suffisent-elles pas ?

S’il est indéniable que connaitre la loi est nécessaire, cette connaissance ne suffira pas.

Dans le livre de Matthieu 4.4, Le Messie qui connaissait la loi, se retrouva confronté à l’ennemi à un moment où il était très faible. Il dit à celui-ci ces paroles qui devrait être notre méthodologie, notre pratique :

Il est écrit : Ce n’est pas de pain seulement que l’homme vivra, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu.

Dans ce chapitre de l’évangile de Matthieu, il est montré que oui, la connaissance des écritures, de la loi est importante pour pouvoir faire face à l’ennemi. Ce passage nous montre aussi également que l’ennemi, lui aussi, connait les écritures puisque celui-ci dit au verset 6 : 

Si tu es fils de Dieu, jette-toi en bas ; car il est écrit : Il donnera à ses anges des ordres à ton sujet ; et ils te porteront sur leurs mains, de peur que tu ne heurtes ton pied contre une pierre. 

Il est ainsi avéré que nos seules connaissances des écritures ne suffisent pour lutter contre les pièges et ruses de l’ennemi. Toutefois, dans le texte de référence, Jésus nous donne une indication qui n’est pas négligeable. Il dit que l’homme doit se nourrir de la parole qui sort de la bouche de Dieu.

Comment se nourrir de ce qui sort de Sa bouche ?

Au risque de choquer quelques-uns d’entre vous, on a eu souvent tendance à limiter la parole de Dieu aux écrits bibliques. S’il est vrai que les récits énoncés dans la bible sont bien réels et correspond à la parole de Dieu, à mon sens, nous ne pouvons limiter la parole de Dieu qu’à ces écrits. S’il en était ainsi, nous ne pourrions aucunement croire aux prophètes ou aux messagers qui transmettent Sa parole.

D’autre part, cela nous limiterait à connaitre Dieu que par les écritures, par la vie d’autres personnes, qui n’ont pas vécu à notre époque et non par nos propres expériences avec le Créateur.

Comment avoir du coup La parole qui sort de la bouche de Dieu directement ?

Deux éléments sont utiles pour connaitre la parole qui sort de la bouche de Dieu :

  • Jésus La Parole de Dieu

Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.

Elle était au commencement avec Dieu.

Toutes choses ont été faites par elle ; et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle. 

En elle était la vie et la vie était la lumière des hommes. Jean 1.1-4

  • Le Saint-Esprit porteur de la parole de Dieu :

Mais l’aide, l’Esprit-Saint, que le Père enverra en mon nom, celui-là vous enseignera toutes choses et vous fera ressouvenir de toutes celles que je vous ai dites. Jean 14.26

Je repose doc ma question : 

Pourquoi nous limiter aux seuls écrits, quand Le Créateur nous a donné Son Fils, La Parole et Son Saint-Esprit, l’enseignant qui, tous deux, le connaissent et sont avec Lui dès la création du monde ?

C’est avec eux et par eux que nous connaitrons réellement qui est Dieu et ce qu’Il attend de nous.

Invitons-les dans notre vie, qu’ils prennent pleinement place dans notre existence, dans notre quotidien, ainsi nous pourrons non plus seulement dire, Il est écrit, mais Dieu a dit.

Matthieu 4.4