Dieu de paix

J’ai reçu et reçoit fréquemment cette formulation et me suis intéressé à comprendre le sens de celle-ci et tout ce qu’elle pouvait véhiculer.

Ces deux mots hébreux ont une signification séparément et lorsqu’ils sont réunis aussi. Quand un juif vous salut, il dit Shalom que l’on traduit généralement par la paix. Nous avons parlé de paix vendredi dernier dans notre article colombe de paix.

Ce Shalom est aussi repris par certaines communautés religieuses en fin de service quand ils disent aux fidèles : « Allez dans la paix du Seigneur ».

Vendredi également nous avons pu comprendre que la paix ne pouvait être sans l’implication du Dieu Créateur, de Son Fils par lequel Il la donne. En quittant la Terre, le Fils de Dieu nous a fait don de l’Esprit du Dieu de paix qui fait qu’aujourd’hui que ce soit les juifs ou les non-juifs puisse se souhaiter la Paix venant de Dieu.

Mais que veut dire Shabbat Shalom ?

Si Shalom est le souhait formulé de paix, qu’en est-il de la formulation avec Shabbat ?

Dans le livre de Genèse 2.2 on y fait mention la première fois dans les écritures en parlant de l’achèvement de la création le 7ème jour, Sheva en hébreux qui donnera le mot Shabbat.

Dieu conclut au septième jour l’ouvrage qu’il avait fait et, au septième jour, il chôma, après tout l’ouvrage qu’il avait fait.

On peut en déduire que ce qui différencie Shalom et Shabbat Shalom, c’est le jour où ce souhait de paix est formulé.

Nous ne ferons pas une étude approfondie sur ce qu’est le Shabbat et tout ce qu’il convient de faire ou pas, mais on peut déjà à la lecture du texte de Genèse 2.2 comprendre qu’il s’agit d’un jour de repos.

Associé au mot Shalom, on comprendra aisément qu’il s’agit de trouver en ce jour la paix de Dieu ce jour-là.

Le prophète Ésaïe nous indique qu’il ne s’agit pas simplement d’avoir une formule de salut sans pour autant la mettre en pratique. Il dit ceci de la part du Dieu de Paix : 

Si tu cesses de fouler aux pieds le sabbat, de vaquer à tes affaires en ce jour qui m’est consacré, si tu considères le sabbat comme un délice, la sainte journée de l’Éternel comme digne de respect, si tu le tiens en honneur en t’abstenant de suivre tes voies ordinaires, de t’occuper de tes intérêts et d’en faire le sujet de tes entretiens,

alors tu te délecteras dans le Seigneur et je te ferai dominer sur les hauteurs de la terre et jouir de l’héritage de ton aïeul Jacob… C’est la bouche de l’Éternel qui l’a dit. Esaïe 58.13,14

L’Éternel nous invite à profiter pleinement de ce jour, non pas pour faire notre volonté, mais la sienne. C’est avec Lui que nous pourrons avoir Sa Paix particulière ce jour-là.

L’apôtre Paul, quant à Lui, nous donne une indication qui n’est pas à prendre à la légère et comprendre en quoi consiste la Paix, le Shalom que Dieu veut pour nous.

Il dit ceci en Romains 16.20

Le Dieu de paix écrasera bientôt Satan sous vos pieds.
Que la grâce de Notre-Seigneur Jésus soit avec vous !

Que ce soit le jour du Shabbat ou les autres jours, nous proclamons par Jésus Le Messie, la victoire sur l’ennemi et la joie, le bonheur sur notre prochain.

Bénissons alors, notre prochain, ne les maudissons pas afin qu’Ils puissent vivre comme nous dans le repos et la Paix de Dieu.

Genèse 2.2