Mes fautes

Nous avons déjà eu l’occasion d’échanger ou d’évoquer la difficulté qu’à l’homme de pardonner les erreurs des autres. 

Nous n’avons qu’à regarder notre attitude face aux souffrances que nous avons endurées durant les années de mandat de nos dirigeants politiques. Si cela ne tenait qu’à nous, nous ne souhaiterions même plus les voir, ni les entendre.

Mais pouvons-nous ôter de notre souvenir les souffrances endurer ?

Dans la communauté catholique, il existe un moyen où le confesseur absout au nom de Dieu les péchés du pénitent au nom de Dieu. Certains synonymes d’absolution sont : effacer, acquitter, amnistier, pardonner. Ces mots apportent une clarté dans le sens à donner au mot absolution. Mais ils apportent une compréhension un peu plus claire dans les pratiques du Messie lors de Son passage sur Terre.

Jésus pour rappel a souvent libérer le pécheur de sa faute, de son péché et du poids que faisaient peser sur ce lui-ci ses contemporains et les religieux. 

Qu’est-ce à dire, ne devons-nous plus tenir compte des lois dictées par Dieu ?

Certains peuvent en effet le penser, mais les écritures saintes nous donnent les outils pour que nous puissions mieux comprendre les choses.

Dans le Psaume 32.2, le psalmiste nous dit :

Heureux l’homme à qui Jéhovah n’impute pas de crime et dont l’esprit est sans fraude.

Ce que l’on peut déjà noter, c’est que l’homme à qui est effacée la faute, n’a pas de ruse en lui. En d’autre terme, Dieu efface le péché de celui qui se repent et dans l’esprit duquel, il n’y a pas de tromperie. 

L’homme désirant obtenir de Dieu le pardon se doit de se repentir et tout faire pour ne plus renouveler sa faute.

Notre Père céleste est un Dieu Juste et Bon. On dit souvent qu’il aime le pécheur et déteste le péché.

Beaucoup d’entre nous condamnons nos frères pécheurs, même quand ils se repentent et se détournent de la mauvaise voie. Mais dans le même temps que cela dessert nos intérêts, nous faisons fit des fautes renouvelées de ces personnes.

Il n’est pas question ici de porter de jugement sur qui que se soit, mais plutôt de nous encourager à nous sonder individuellement en ce qui concerne nos attitudes, nos fautes, nos péchés.

Voulons-nous continuer dans nos mauvaises voies ou nous repentir de nos fautes afin d’obtenir l’absolution pour celles-ci ?

Oui nous avons un Dieu qui nous aime et qui ne souhaite que le repentir de Ses enfants. De même Il désire nous voir exprimer de la même manière le pardon envers nos frères pécheurs comme nous même.

Faisons donc monter cette prière chantée par Whitney Houston – I love the Lord, qui depuis hier me pousse à Lui exprimer mon amour et Ma reconnaissance pour Son pardon.

Psaumes 32.2