Ne baisse pas les bras

Tiens bon

Mon réveil de ce jour est rythmé de cette petite chanson scout intitulé « Tiens bon ». Les paroles de cette chanson dit ce qui suit : 

Si tu cherches, si tu doutes, si tu peines sur la route…

Prends ma main dans ta main, tiens bon.

Tiens bon ! Tiens bon !

Prends ma main dans ta main, tiens bon !

À cette chanson, se rajoute le souvenir de ma journée de retraite d’hier où les paroles que l’Éternel m’a transmises à plusieurs reprises : 

« Ne baisse pas les bras ».

Nous en avons déjà parlé, souvent quand nous sommes las de nos difficultés, de nos épreuves, quand nous ne trouvons d’issues à nos problèmes, nous n’avons qu’une seule envie, tout abandonné et passer à autre chose.

Mais vouloir passer à autre chose, baisser les bras, abandonner ne permettent pas d’avancer ou d’atteindre un but, mais plutôt d’avoir de nombreux regrets de ne pas y être arrivé.

Que nous manquent-ils pour arriver au bout ?

Comment tenir bon ?

En reprenant lecture de la chanson « Tiens bon », il y a une indication qui me semble importante à relever. L’auteur nous invite à prendre dans notre main l’autre main pour avancer et tenir bon. Si tenir la main de l’autre dans notre mains nous donne une certaine garantie de ne pas être seule, elle ne nous empêchera pas de lâcher sa main et d’abandonner.

Pareil, si nous sommes convaincus que l’Éternel est avec nous dans nos moments de doutes, de peines pendant les difficultés, cela ne nous empêchera pas de baisser les bras et d’abandonner malgré Ses encouragements à continuer. Par contre, si c’est Lui qui nous tient la main, Il ne nous laissera pas tomber.

Que nous manque-t-il pour continuer d’avancer malgré nos difficultés ?

Ma voisine m’avait envoyé une vidéo récemment qui parlait de la prière et de la persévérance. En ayant pris le temps de regarder attentivement cette vidéo, je me suis remis en question et j’ai en effet compris que ce qui nous manque, c’est la persévérance dans la prière. Ce manque de persévérance dans la prière a un impact sur notre foi et la confiance en Celui qui nous tient la main. 

Voilà les paroles d’encouragement qu’Il m’a laissé hier : 

Mais Toi, maintenant, ne baisse pas les bras. Tes efforts seront récompensés. 2 Chroniques 15.7

Nous connaissons tous ces moments d’incertitude, de manque de confiance en soi, de rejets et de troubles et nous arrivons souvent à vouloir abandonner. Certains en viennent même parfois à souhaiter en finir avec la vie. Mais, ce que je peux vous affirmer, c’est que notre cheminement sur cette Terre est un apprentissage, une formation. Même nos échecs nous enseignent. Nos erreurs sont des enseignements qui nous permettrons de mieux connaitre les moments où nous sommes faillibles et pouvons être amené à abandonner. Si l’on sait que la fois précédente, nous nous sommes arrêtés à la première marche, la fois suivante, nous pourrons franchir la deuxième et ainsi de suite les suivantes. Cela prendra peut-être plus de temps pour vous que les autres, mais l’essentiel est de ne pas abandonner, ne pas baisser les bras, de toujours recommencer et d’avancer jusqu’à y arriver.

À toi qui lis ces paroles, Je t’encourage à ne pas baisser les bras quelle que soit la difficulté et le problème de vie que tu rencontres aujourd’hui. Il te faut juste un petit acte de foi et de confiance en Dieu. Parle-Lui, dis-Lui Ta difficulté à avancer, à atteindre le but et laisse Le Te prendre dans Ses bras. Il Te portera et ne permettra pas que Ton pied ne flanche. Avance simplement avec la volonté d’aller jusqu’au bout avec Lui et Il ne T’abandonnera pas.

2 Chroniques 15.7