Pour de meilleurs jours

Changer le mal en bien

La méchanceté de l’homme n’est plus à prouver et certains y prennent même un véritable plaisir à faire ce qui est mal. Il n’est pas rare également que nous soyons en tant qu’enfant de Dieu des cibles de ces exactions. Dans ces cas, nous nous posons les questions :

Que fait Dieu ?

Pourquoi laisse-t-Il nous faire du mal ?

Je me suis interrogé et certaines réponses m’ont été données. La première est celle-ci :

Quand les justes crient, l’Éternel les exauce, Et il les délivre de toutes leurs détresses. Psaumes 34.17

Il ne convient pas, comme nous avons tendance à le faire, de répondre au mal par le mal, mais de faire appel à l’Éternel afin qu’Il nous vienne en aide.

Mais la réflexion ne s’est pas limitée seulement à cette sollicitation du Créateur à l’aide. Deux exemples m’ont été donnés pour raffermir ma foi.

  1. Celle de Daniel qui a été injustement jeter dans la fosse aux lions afin qu’il puisse être détruit. Dans cet exemple, Dieu a envoyé Ses anges pour fermer la gueule des lions et arracher Son serviteur de la mort. (Cf. Daniel 6)
  2. Le deuxième sur lequel nous allons nous attarder est celui de Joseph.

Dans le récit du livre de la Genèse, Joseph, jalousé par ses frères, est vendu par ces derniers à des marchants de Madian pour être amené en Égypte.

Je peux comprendre et ressentir toute la souffrance de son père qui, recevant la nouvelle de la mort de son fils, est anéanti par cette annonce.

Mais cette histoire, malgré ce côté triste, nous montre en fait que les plans de Dieu, ne sont pas les plans des hommes. Ce sont quelques années après, que le récit nous indique les plans de Dieu pour Joseph et particulièrement pour Son peuple. Il est dit en Genèse 50.20

Le mal que vous aviez dessein de me faire, le dessein de Dieu l’a tourné en bien, afin d’accomplir ce qui se réalise aujourd’hui : sauver la vie à un peuple nombreux.

Oui, quand nous sollicitons l’Éternel, quand nous mettons en Lui notre confiance, notre foi, quand nous restons droits dans tout ce que nous faisons, le mal que les autres nous font est transformé en bien. Dieu est en mesure de changer les temps et les circonstances pour faire ressortir ce qu’il y a de meilleurs pour nous.

Si nous nous arrêtions seulement au récit de la vente des frères de Joseph, nous ne pourrions comprendre le plan que Dieu avait pour Son peuple et particulièrement pour la famille même de Joseph.

Ne nous arrive-t-il pas également de nous insurger contre le mal que nous subissons ?

Ne crions-nous pas à Dieu parce que Son silence et Son inaction nous pèsent ?

Nous nous arrêtons et cela est normal sur notre situation présente, sur le mal que nous ressentons, sur nos souffrances présentes et ne percevons généralement pas ni n’avons la vision de notre avenir que Le Tout-Puissant Dieu prépare pour nous.

Apprenons à ne plus douter de Sa Toute-Puissance et de Sa capacité à changer les choses, changer le mal qui nous est fait en bien. Il nous manque malheureusement à mon sens deux choses : 

  • La vision de notre avenir
  • La patience pour voir le projet de Dieu s’accomplir

Si nous nous trouvons actuellement dans cette situation, où l’on nous fait du mal, remettons-nous à Dieu. Confions-Lui nos souffrances, notre peine et cessons de nous lamenter sur notre situation. Demandons-Lui de nous montrer quels sont Ses projets pour nous et gardons notre foi et notre confiance intacte.

L’exemple de Joseph est intéressant. Il n’est pas dit qu’il se soit rebellé ni révolté contre la situation qui lui arrivait. Il s’est laissé mené. Joseph n’est pas arrivé au sommet de l’Égypte d’un seul coup, mais ce sont ses années de souffrances et surtout le plan définit par Dieu qui l’ont amené à devenir un dirigeant Égyptien. Sans ce plan divin, Il n’aurait pas pu nourrir le peuple d’Israël ni sa famille pendant la sécheresse.

Ayons confiance, quelles que soient les circonstances, en notre Dieu qui a tout planifié pour notre bien, pour de meilleurs jours, non pas seulement pour nous, mais pour bien d’autres encore.

Genèse 50.20