Sans succès

Combattre Dieu

Nous l’avons évoqué hier, il nous arrive de lutter contre la volonté de Dieu. Nous voulons faire ce que notre chair, notre corps désire et consciemment ou volontairement nous nous opposons à sa volonté.

Pour un parent, il est inconcevable de penser un instant que notre enfant puisse s’opposer à nos directives et qu’il fasse ce qu’on lui aurait enjoint de faire ou de ne pas faire.

Mais qu’en est-il de nous avec notre Père Céleste ? 

On se trouve comme des enfants n’ayant ni père ni mère qui décide au jour le jour de faire comme ils veulent, sans aucune restriction, ni gouvernance. On décide de faire ce qui nous plait.

Nous faisons de notre Père Céleste un parent qui n’existe plus et nous décidons tout de notre propre volonté. Pour l’imager, reprenons cette vision d’un enfant qui du vivant de son père fonctionne et diffuse l’information de la disparition de son père et qu’il est livré à lui-même et qu’il prend seul ses responsabilités.

Le parent qui vivrait cette situation serait terriblement blessé et outragé.

Cette attitude vis-à-vis du Créateur, malgré tout l’Amour qu’Il a pour nous, est risqué. On oublie peut-être trop souvent qu’Il est Le Dieu Tout-Puissant et que nous ne pouvons lutter contre Lui et Le vaincre.

En 2 Chroniques 13.12, une mise en garde nous est pourtant faite au travers de l’exemple du peuple d’Israël.

Et voici, Dieu est avec nous, à notre tête, ainsi que ses sacrificateurs et les trompettes retentissantes pour les faire résonner contre vous. Fils d’Israël ! Ne faites pas la guerre à l’Éternel, le Dieu de vos pères, car vous ne réussirez pas.

On a ici un conflit, une guerre civile entre la tribu de Juda et le reste du peuple d’Israël. Le peuple de Juda est resté fidèlement attaché aux directives divines alors que le peuple d’Israël s’est écarté de Ses voies pour ne faire que selon ses propres désirs.

Dans ce texte, il y a toutefois un avertissement quant aux conséquences de faire la guerre à Dieu. Il est dit que nous n’aurons pas de réussite.

Pourquoi faire la guerre à Dieu ?

Je pense que cette guerre que nous menons contre Dieu, nous éloigne de Ses plans et de Sa volonté de vouloir notre Bien (Cf. Jérémie 29.11). Mais au-delà de simplement s’éloigner de Ses plans, nous nous positionnons contre Lui dans les rangs de l’ennemi. C’est celui-là même qui mène le combat contre notre âme et qui, dès le début, à engager le combat contre le Créateur.

Dans son livre, Jean nous précise les choses concernant le choix de s’allier à l’ennemi dans le combat contre Dieu. Il dit : 

Celui qui commet le péché, est enfant du diable, parce que le diable pèche dès le commencement. Et c’est pour détruire les œuvres du diable que le Fils de Dieu est venu dans le monde. 1 Jean 3.8

On ne peut plus clair, En combattant Dieu, en nous opposant à Ses directives, Sa parole, Sa loi, nous devenons pécheur et enfant de l’ennemi. En choisissant par contre de vivre par Le Messie, nous nous positionnons dans le camp de Celui qui détruit l’ennemi et qui l’a déjà vaincu.

Choisissons donc notre camp par notre obéissance et notre soumission à Dieu. Renonçons à faire selon les désirs de notre chair pour ne plus accomplir que la seule volonté de Dieu. Nous combattrons alors non plus Le Créateur, mais les œuvres de l’ennemi.

2 Chroniques 13.12