Si près du but

Fin de semaine dernière, j’entendais ces mots qui m’ont particulièrement touchés et encouragés. Un homme disait à un autre : 

On n’abandonne pas 5 minutes avant d’avoir réussi.

C’est paroles qui peuvent être perçues comme étant simples, normales, quand on n’y prête pas attention, peuvent avoir un impact puissant quand il s’agit d’un être à bout physiquement, psychologiquement ou moralement.

Comment réagissons-nous dans les difficultés ?

Certains parmi nous, et je m’adresse particulièrement à eux aujourd’hui, se retrouvent affaibli et manquent de force pour continuer d’avancer. Ils sont à quelques mètres de la fin de leurs épreuves, mais n’ont même pas suffisamment d’énergie pour lever la tête et voir le bout du tunnel à leur porté.

Ceux qui sont extérieurs à la difficulté pourtant, parce qu’ils voient le reste du parcours qui est a porté de main, encouragent, incite l’éprouvé à poursuivre.  Mais celui qui est dans la difficulté n’a qu’une seule envie, c’est que cela s’arrête.

Il y a là, deux choix possibles pour que cela cesse : 

  • Abandonner et revenir au point de départ
  • Poursuivre jusqu’au bout

J’ai été confronté à cette situation à de nombreuses reprises et fréquemment même, j’ai préféré prendre le chemin de facilité, celui d’abandonner la mission ou l’activité qui m’était confié pour revenir au point de départ.

C’est paroles entendues cette fin de semaine, ne pouvait qu’être un encouragement pour moi, mais aussi pour vous qui êtes secoués par des difficultés dans votre vie.

Dans cette phrase, il y a une chose de très motivante, 5 minutes avant d’avoir réussi.

Si renoncer est une chose compréhensible, renoncer si prêt du but porte un coup terrible au moral. Imaginez-vous revenir au point de départ, regardant les fameuses 5 minutes qu’il vous restait à parcourir et vous dire :

J’étais si près du but.

C’est ce que l’Esprit de Dieu fit dire à Azaria, pour qu’il le retransmette au peuple de la part de l’Éternel. Aujourd’hui, Le Dieu Tout-Puissant, dans nos épreuves présentes, nous adresse à tous ces mêmes mots : 

Vous donc, soyez fermes, ne laissez pas défaillir vos bras, car il y aura une récompense pour vos efforts ! 2 Chroniques 15.7

Reprenons donc courage, redoublons de force, poursuivons notre effort jusqu’au bout, notre récompense nous attend, c’est la promesse que nous fait notre Dieu.

2 Chroniques 15.7