Ta compassion

Nous avons déjà eu l’occasion de parler précédemment de l’amitié. Nous disions qu’un ami se devait de ne pas l’être qu’à un moment, mais en toute circonstance. La fidélité en amitié est tout aussi importante que la fidélité en amour et crée la relation de confiance entre les hommes.

Il est vrai que lorsque l’on prête attention à l’amitié ne serait-ce que dans le milieu de la politique, les amis d’aujourd’hui sont ennemis de demain et parfois l’inverse. Malheureusement, on se retrouve avec des personnes qui profitent de leur amitié pour améliorer leur situation et pas partager les moments difficiles ou de joie avec leurs amis.

Que sont nos relations amicales ?

Sont-elles vraiment des amitiés sincères ?

Nous avons probablement subi les trahisons de nos amis et les cassures et blessures qu’elles laissent en nous, sont bien souvent très profondes. Quand nous avons eu besoin de leur soutien, de leur aide, de leur réconfort, de leur affection, de leur écoute, nous nous sommes retrouvés seul.

Mon ami Job dit :

L’homme désespéré a droit à la pitié de son ami, Quand même il aurait abandonné la crainte du Puissant ;

Oui, au moment les plus difficiles de notre vie, nous avons besoin du soutien de nos amis. Avoir quelqu’un à qui parler, pour se décharger, se libérer de toutes les pressions et épreuves nous aidera à retrouver la confiance en la présence de Dieu qui agit pour nous.

Récemment, j’ai été confronté à cette situation et J’ai crié à l’Éternel qu’Il Me vienne en aide et à deux reprises j’ai trouvé des oreilles et de l’aide auprès de ceux auxquels je n’aurais jamais pensé. J’ai compris que Le Tout-Puissant emploie vraiment toute personne disposée à se laisser diriger et guidé par Lui.

J’ai aussi découvert en Jésus, un ami fidèle qui chaque jour est à mon écoute. En Exode 34.6, Moïse nous le décrit comme :

le Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, abondant en grâce et en fidélité.

Avons-nous déjà expérimenté cette compassion ?

Après mon péché, J’ai crié à l’Éternel et Il m’a secouru. Il M’a délivré du poids de ma faute.

Avez-vous déjà ressenti ce poids de la culpabilité qui est enlevé ?

Oui, Le Créateur nous a offert ce cadeau, Jésus pour nous débarrasser de ces fardeaux. Il est un ami qui est fidèle et compatissant ne voulant qu’aucun de nous ne se perde. Mais pour cela, le passage par la repentance est essentiel. Tant que mon péché est gardé pour moi, caché peut-être aux yeux des hommes, Lui le voit et n’attend que le geste, l’acte de repentance, de désir profond de renoncer à sa faute, pour qu’Il puisse nous en débarrasser.

Remettons alors à notre ami fidèle, tout ce qui nous pèse sur notre conscience, notre cœur et dans Son amour et Sa compassion Il nous délivrera.

Job 6.14