Un appui certain

Dans notre réflexion d’hier, La vie de l’homme, nous avons vu l’importance que représentait le sommeil dans son rôle de régénération des cellules du cerveau et la dépendance de notre vie, à la protection divine, au moment où l’homme est le plus vulnérable.

Si dans notre sommeil, nous sommes sujets à des attaques de l’ennemi, dans notre vie diurne, également nous sommes très vulnérables à la méchanceté et les agressions des hommes.

Ce samedi, dans mes pensées en bordure de mer, j’ai été amené à considérer toutes les périodes difficiles de ma vie et me suis posé cette question :

Si Tu n’étais pas là, que serais-je aujourd’hui ?

Nous n’avons pas cette habitude de nous interroger à ce sujet, nous pensons que notre vie est ce qu’elle est et bien souvent nous disons même que c’est ainsi et que les moments difficiles sont soient les conséquences de nos actes antérieurs, soient le fruit du hasard.

À quel moment mettons-nous en doute cette manière de pensée ?

Il nous faut passer par des moments très compliqués, où aucune échappatoire ne se présente à nous, pour que nous puissions nous tourner vers notre Dieu et espérer trouver en Lui secours et aide.

Il est humain, disent certains, de crier à l’aide quand nous sommes en difficulté et pas quand nous n’en avons pas besoin. D’autres disent même, pourquoi déranger Dieu, il sera plus utile à ceux qui en ont réellement besoin, faire nous même ce que nous pouvons faire et laisser la place aux autres qui sont en souffrance.

Mais cette attitude qui parait honorable, louable, ne cache-t-elle pas une autre réalité ?

Est-ce vraiment pour laisser la place aux autres ou parce que nous voulons faire comme bon nous semble et montrer que nous pouvons nous passer de Dieu ?

Je ne vais pas porter de jugement sur qui que ce soit, laissant chacun faire son introspection et voir dans la sincérité de son cœur, de son âme, pourquoi il ne fait appel à Dieu que dans les moments difficiles.

Dans le cas où nous ne réagissons pas comme ces personnes qui ne feraient appel à Dieu que dans les moments d’extrême urgence, nous pouvons avoir cette assurance de compter sur Lui en toutes circonstances.

Prenons-nous le temps de regarder dans notre rétroviseur, toutes les fois où nous avons pu échapper aux accidents, en ayant été préservé par Le Tout-Puissant ?

Combien de fois avons reconnu Son œuvre salvatrice durant nos années sur cette Terre ?

Nous allongeant sur notre couche le soir, faisons-nous le bilan de notre journée en reconnaissant Sa grandeur et Son Amour pour nous ?

Prenons ce moment chaque jour pour Lui dire merci. Comme le Psalmiste, disons Lui :

Seigneur, si Tu n’eusses été mon secours, mon âme eût habité le séjour du silence. Psaumes 94.17

Reconsidérons notre vie et reconnaissons les bontés de l’Éternel pour tous Ses enfants.

Je termine en vous faisant part de ces messages qu’Il m’a envoyés hier :

  1. As-tu pris le temps pour te rendre compte de toutes les étapes que Tu as franchies, pour apprécier la force, le courage que Tu as acquis ?
  2. Il M’encourage et m’invite à avancer même si le chemin est difficile, même si les forces diminuent, je me dois de continuer de garder espoir et courage.
  3. Commencer la semaine en croyant que Tout est possible parce que Dieu est avec Moi.

Dieu est vraiment une source qui nous redonne courage et force, mais surtout protection et soutien dans toutes nos épreuves. Je peux alors dire et affirmer : 

L’Éternel est Mon aide, Mon appui, Celui sur qui Je peux compter.

Psaumes 94.17