Valorisé et Aimé

Dans notre article d’hier, dans le désert, nous parlions de ces lieux où l’homme se retrouve seul, sans alimentation et souvent destiné à reconsidérer sa situation de dépendance envers Son Créateur.

Nombreux sont ceux également qui se retrouve contraint à l’isolement, plus précisément en prison, qui perdent leurs repères dans la société et confiance en eux. 

Quel est la valeur de l’homme ?

Sans avoir à arriver jusqu’à la prison, nous perdons nos repères et confiance en nous. Certaines situations amènent l’être humain à perdre l’assurance en ses capacités et à faire la volonté des autres sans s’y retrouver ou prendre plaisir en ce qu’il fait. Ne plus croire en rien et surtout en soi-même est destructeur pour celui qui devient la marionnette des autres.

Ces personnes ne se rendent pas compte qu’ils sont en effet dévalorisés par certains, mais ayant de la valeur pour d’autres.

Ce sursaut et changement ne peut intervenir que si l’on prend conscience de la valeur que l’on a premièrement à nos propres yeux.

Quelle est ma valeur en tant qu’être humain ?

Nous venons de le voir, pour être conscient de sa valeur, il est capital, primordial de prendre conscience du regard que nous portons sur nous même. Si nous ne nous trouvons pas de valeur, nous ne pourrons aucunement nous aimer d’une part et être apprécié, respecté d’autre part.

Mais au-delà du regard ou de la considération des autres, l’amour que nous nous portons est la première étape de notre revalorisation.

Même si l’homme ne même pas, Se dire l’amour que l’on se porte et surtout l’Amour que nous porte le Créateur est une phase de reconstruction très importante.

Dans le livre du prophète Ésaïe 43.4 l’Éternel s’adresse à chacun de nous et nous indique l’importance que nous avons à Ses yeux. Il nous dit ceci : 

Parce que tu es précieux à mes yeux, que tu es honoré et que je t’aime, je donne des hommes à ta place et des nations en échange de ta vie.

En d’autre terme, Celui qui M’a créé, m’a racheté, qui reconnait ma valeur et qui m’aime importe plus que le regard des autres et la valeur qu’ils me portent.

Il convient de considérer plutôt le regard de Celui qui nous aime et nous a racheté, notre Dieu. De même, si certains humains ne reconnaissent pas notre valeur, attachons-nous plutôt à la valeur, la considération et l’Amour que nous portent ceux qui perçoivent et voient notre valeur.

Pour illustrer cela, si un joaillier à en sa possession une pierre précieuse brute et ne voient pas le potentiel de cette pierre, cette même pierre dans la main d’un autre joaillier pourra resplendir de mille éclats.

Le joaillier par excellence est en mesure de retirer toutes les impuretés de la pierre brute que nous sommes pour en faire une pierre précieuse. Laissons-nous donc façonner, transformer par Lui, Il nous aime et saura nous valoriser. Dans le texte du jour, il est écrit qu’Il va au-delà de simplement reconnaître notre valeur, Il nous honore et nous aime.

Quelles que soient les difficultés, les dénigrements ou dévalorisations que l’on aurait à subir ou que nous subissons déjà, nous pouvons nous répéter ces mots avec conviction :

Je suis précieux, J’ai de la valeur, Je suis aimé par Celui qui M’a créé.

Ésaïe 43.4